Nous recherchons des élèves pour les deux ordres ainsi que des futurs élèves.

Partagez | .
 

 ~Qui suis je?~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lythia

Lythia


Plus d'infos


MessageSujet: ~Qui suis je?~   Jeu 1 Déc - 22:50




Je suis tel un Roc



© Elysion/Kyu ( de RPG Chevalier)


    Nom : Ecrire ici
    Prénom : Lythia
    Age : Ecrire 14 ans
    Royaume : Irianeth
    Race : Mi-Humaine/Mi-Fée
    Rôle : Adolescente, Ecuyère D'Irianeth/Maître-Magicienne
    Pouvoirs :




Miroir magique au mur ...





... Qui a beauté parfaite et pure ?

Je suis une femme, si si je vous assure. J'ai un physique de femme. Bon ok j'arrête. Donc je suis de taille moyenne, de carrure peu imposante. Je suis musclée,ba oui s'entraîner en permanence au combat avec des hommes... J'ai un visage fin, mes cheveux sont gris et mi-longs.J'ai des sourcils très fins, un petit nez. Mes lèvres sont fines, très légèrement rosées. Mes yeux sont en amande, ils sont de couleur violette. Bon sinon ba j'ai une poitrine "normale". Mes mains sont fines, tout comme mes doigts, ce qui me permet d'accomplir les travaux de précision avec grande aisance. Je me déplace avec élégance, laissant mes cheveux onduler lorsque je marche.méditées avant d'être prises.




Cœur d'artichaut ...





... Ou cœur de pierre ?
"Ne jamais laisser paraître ses sentiments." Tel était la devise de la jeune fille. A cela on pouvait ajouter : "Ne jamais sous-estimer ses adversaires" . Lya est une jeune fille volontaire , motivée, elle sait ce qu'elle veut et fera tout pour l'obtenir. Elle est prête à tout pour connaître la paix, la joie et l'amour comme tout à chaun. Mais l'heure est encore au conflit, la jeune fille est fière de servir son Empereuri et de défendre les couleur d'Irianeth, terre où elle a grandit depuis son plus jeune âge. Elle est fière de ce qu'elle est, ne regrette jamais aucune de ses décisions qui sont longuement méditées avant d'être prises.




Il était une fois...





... Tout commence comme ça

Le Commencement



Tout commence dans un petit royaume d'Enkidiev, un royaume qui vénère Théandras, déesse du feu : Le Royaume de Rubis. Une jeune femme âgée d'une vingtaine d'année arriva au marché d'un petit village située sur le bord de la rivière. Elle descendit de son petit chariot, et s'assit un instant sur un banc. Après s'être posée un petit moment, la jeune fée azurée commença à rêvasser. Elle revoyait sa défunte sœur jumelle, son rire, les bons moments qu'elles avaient passés ensemble. Elle fut tirée de sa rêverie par un client qui s'arrêta devant elle. Elle revint peu à peu à elle dit :

-Si Seulement tu étais-là Kaina.

Soudain une voix vint du fin fond de son esprit et dit :

-Je suis là Karina.

La jeune femme sursauta. Le client qui se tenait devant son stand demanda après l'avoir vu faire un bond :

-ça va Mademoiselle ?

Le cœur de la jeune femme battait à toute allure, elle reprit son souffle et dit :

-Je vais bien désolée. Que désirez vous ?

Elle pensa : « Je suis folle, Kaina est morte elle ne peut... être là dans ma tête, à moins que son esprit n'ai pas rejoint les Grandes Plaines de Lumières. »

Le Client dit :

-Je voudrais des nappes . Mon épouse m'a demandé d'en acheté, elle n'a pu venir comme elle vient d'accoucher.

Elle le regarda et dit :

-Félicitation à Vous !

Kaina parla à travers la bouche de Karina et dit :

-Je suis sûre que vous serez combler.

Elle prit un air surpris il ne comprit pas pourquoi. Karina dit :

-Choisissez-les, je vous les offres .

Il prit deux jolies nappes, remercia Karina puis parti.Le temps passa Karina se demandait si elle était devenue folle ( Elle l'était. Toutes les paroles qu'elle avait cru prononcées par Kaina n'étaient en réalité que pure imagination de son esprit.). Le temps passa, la nuit commençait à tomber peu à peu sur le Royaume de Rubis. La jeune femme commença à ranger son étale, puis gagna une auberge. Elle arriva dans une auberge et demanda une chambre. On la laissa monter dans sa chambre. Elle posa ses affaires dans un coin, gagna le lit et se mit à pleurer. Alors qu'elle pleurait la voix de Kaina résonnait dans son esprit et disait :

- Pourquoi pleures-tu petite soeur?

Les larmes coulèrent de plus belle. Cette voix, c'était celle de sa soeur. Elle ne faisait que raviver la blessure. Du Royaume Céleste , Talan jeune immortel assistait à la scène. Il observait la jeune femme depuis des mois. Alors qu'il la regardait à travers un petit lac magique, une voix raisonna dans l'esprit du jeune immortel. C'était la voix de Kayan il disait :"Talan rejoint moi dans mon palais sur le champ."Le jeune gagna le palais de son Altesse suprême au plus vite. Il s'inclina quand il fut sur le palier du palais. Kayan était là,il se tenait dans son fauteuil.Il lui fit signe d'entrer. Talan s’exécuta sur le champ. Il commença :

-Ariane vient de détruire Tara....

Talan n'en revenait pas sa meilleure amie était morte.

Le Dieu poursuivit :

- Comme tu le sais nous devons avoir un certain nombre d'immortel parmi nous pour faire face à Ariane ... Tu es jeune;et j'ai cru comprendre qu'une jeune fée azurée semblait te plaire....

Talan commençait à réaliser que les Dieux savaient tout sur tout... Et voyait venir la demande.Kayan continua :

-Je vais aller droit au but car le temps est quelque chose de précieux . Fais lui un enfant, et lorsque ce dernier mourra, il nous rejoindra dans le monde céleste.

Talan était un peu secoué par ce que Kayan lui demandait de faire. Il revoyait le visage de cette jeune femme à moitié folle dans sa tête. Il ne pouvait pas la laisser seule dans cet état.... Il n'avait pas d'autre choix que d'accepter la mission... Sinon il rejoindrait probablement Tara. Toutefois il se posait quelques questions. Il prit la parole :

-Votre Altesse accepteriez vous que je redescende voir ma belle et mes enfants par moment?

Kayan se mit à réfléchir un instant puis dit :

- Cela impliquerait que tu dévoiles ton identité à ton enfants... Cela serait peut-être mieux ainsi. J'oubliais, tu devras évidement prévenir ta belle qu'après avoir donné la vie à votre enfant elle ne pourra plus en avoir....

Talan hocha la tête en signe d'approbation. Kayan dit :

-Tu peux disposer.

Talan gagna sa cellule, prit plusieurs fioles qu'il se mit à remplir avec l'eau "céleste" qui lui permettrait de rester plus longtemps sur Enkidiev. Puis il se mit à réfléchir... Il faisait actuellement nuit sur Enkidiev . La jeune femme devait probablement dormir. Il décida d'apparaître dans son rêve. Le jeune homme se concentra,entra dans le petit lac puis descendit sur Enkidiev. Il se fit très discret. Il était dans la même auberge qu'elle il le savait. Il sonda rapidement les environs pour se rendre compte qu'il avait atterri dans le placard de la chambre de la jeune femme. Il pensa : " Je ne pensais pas être si près ... Fin tant mieux au fond ça me simplifie la tâche et ça me coûtera moins d'énergie".

Talan se concentra. Puis il vit son rêve dans son esprit .

Rêve de la Jeune Femme :

Les deux jumelles étaient là, toutes les deux à se balader dans les champs. Elles riaient de bon coeur pour un tout et un rien. Et discutaient amour et enfant. Contrairement à Karina, Kaina était mariée et enceinte. Karina, elle était simplement heureuse pour elle, attendant inconsciemment son tour. Quelques instants plus tard le mari de Kaina vint la chercher, ils devaient se rendre au village pour régler des problèmes. Karina décida donc de se balader un peu dans la forêt. Elle se baladait tranquillement quand elle vit une silhouette au loin.[Bien évidement il s'agissait de Talan]. Elle s'avança vers la silhouette qui de loin semblait s'asseoir au pied d'un arbre. La personne avait raison, il faisait si beau et si chaud, valait mieux se protéger du soleil et rester à l'Ombre. Karina s'avançait doucement vers l'endroit où était assit Talan. Elle arriva à sa hauteur et dit :

- Vous avez grandement raison de vous mettre à l'ombre.

[OUT DREAM] :
Talan pensa : "victoire!!!!!!!", car elle cherchait à converser avec lui dans son rêve.

[IN Dream] :

A peine la jeune femme eut-elle finie de prononcée sa petite remarque que le jeune homme cria : " VICTOIRE!"

[OUT DREAM] :
Talan réalisa sa gaffe.... Et pensa : " Je m'excuse je voyais la dernière victoire d'Enkidiev sur Irianeth dans ma tête."

[In Dream]:

Le jeune homme se mit à rougir et dit :

-Je m'excuse je voyais la dernière victoire d'Enkidiev sur Irianeth dans ma tête.

La jeune femme dit alors en souriant :

-Comme je vous comprends... A cause de ce conflit j'ai perdu ma jumelle et mon beau-frère. Ils étaient ma seule famille.

[OUT Dream]:

Talan comprit mieux pourquoi la fée azurée était dépressive.... Il pensa : " Je suis désolé.J'ai également perdu une très bonne amie dans ce conflit..."

[IN DREAM]:

Le jeune homme dit en revoyant le visage de Tara dans son esprit :

-Je suis désolé.J'ai également perdu une très bonne amie dans ce conflit...

Elle le regarda d'un air compatissant et dit :

- Toutes mes sincères condoléances.

Il rétorqua aussitôt :

- C'est la vie.

Il réalisa ensuite qu'il ne s'était pas présenter :

- Veuillez m'excusez je ne me suis pas encore présenté, je m'appelle Talan.

Elle répondit :

-Enchantée Talan, moi c'est Karina.

Il lança avec enthousiasme :

- Que diriez vous d'une petite balade en ma compagnie?

Elle accepta en lui faisant un grand sourire. Elle n'était plus seule. Enfin de la compagnie.... Ils se baladèrent discutant de tout et de rien. Il ne lui dévoila rien sur ses origines célestes. Ils passèrent un bon moment ensemble... Cela paraissait si réel que Talan en eut mal à la tête . Quand tout s'envola en un instant, il reprit ses esprits, heureux. Il avait réussit la première étape : Se présenter.

Maintenant il fallait le faire pour de vrai... Etape un peu plus compliquée... Dans la chambre, Karina se réveilla, elle s'étira, puis se leva et avança vers son placard où elle avait mis ses vêtements pour s'habiller. Elle ouvrit le placard et vit Talan. Elle tomba dans les pommes quelques instants plus tard. Elle venait de faire le lien avec son rêve.... Il l'attrapa et la posa sur le lit . Il la laissa reprendre ses esprits puis pensa : " Les présentations sont faîtes.... A ce rythme le mariage et le bébé ne vont pas tarder...." . La Voix de Kayan résonna dans son esprit et dit : " fais une croix sur le mariage les immortels n'en ont pas le droit, verset 1345 livre 45 du Code Divin". Une gaffe de plus... Il se sentit mal, qu'allait-il dire à la jeune femme quand elle se réveillerait? Il la regarda , elle ouvrit les yeux et dit d'un ton interrogateur :

-Talan? Que faîtes-vous ici?

Talan la regarda et dit :

- Je suis amoureux de vous depuis des mois. Je suis un immortel, je vous regarde dès que je le peu au travers de mon petit lac magique.

La folie réapparue la jeune femme entendit la voix de Kaina dire :

- Dommage je suis mariée.

Elle dit comme s'il avait entendu :

- Toi Kaina tu l'es, moi pas....

Talan la regarda et pensa : "il faut que j'agisse." Il posa ses mains sur la tête de la jeune femme, il comprit alors qu'elle n'arrivait pas à faire le deuil de la mort de sa soeur. Elle le regarda. Il fit de même, elle semblait étonnée que les Dieux lui ai envoyé ce jeune homme mais en était heureuse. Elle dit :

-Que faîtes-vous ici?

La question qui mit Talan dans l'embarras le plus complet. Il l'aimait avant tout mais Kayan lui avait également donné une mission. Il la regarda et dit :

- Je vous aime.

Elle le regarda. Il se leva pour sortir de la chambre quand elle dit :

- Savez vous que vous étiez dans mon rêve de cette nuit et là, je vous rencontre en vrai, je suis si heureuse.

Il pensa : " attends je vais t'aider à faire le deuil de ta soeur et après tu le seras." Il lança :
- Si nous allions nous promenez?

Elle accepta avec joie. Il sortit de la chambre, la laissa se préparer, puis le duo partit en balade. Il montra à la jeune femme les plus jolis coins du royaume de rubis qui avait été sien par le passé. Ils pic-niquèrent au bord de la rivière, allèrent dans la forêt, puis quand la nuit tomba, regagnèrent la petite rivière pour assister au coucher du soleil. Talan, en profita pour embrassa la jeune femme au plus grand plaisir de cette dernière. Ce baiser marqua le début d'une belle histoire d'amour. Talan dut rapidement y mettre fin car son pendentif se mit à clignoter, il prit un peu d'eau céleste en bu, puis dit :

- Karina, je suis si heureux de t'avoir trouvé.

Elle lança :

-Le plaisir est partagé.

Il pensa : " Demain nous irons sur la tombe de sa soeur. Elle tournera la page."
Il ramena sa belle à l'auberge et remonta dans son monde. Elle était dans un état de joie absolu. Elle s'endormit rapidement en rêvant à nouveau de Talan. Lui profita de la nuit pour chercher où était enterré la soeur de Karina. Après des heures de recherches, il su qu'elle était enterrée au royaume des fées. Problème : Comment s'y rendre rapidement?
Il se mit à réfléchir puis en vint à la conclusion qu'il utiliserait son pouvoir de téléportation. Dès qu'il vit que le soleil se levait sur le royaume de rubis, le jeune redescendit. Et se retrouvant à nouveau dans le placard.... ( amant dans le placard xD) . Elle se réveilla, rouvrit le placard et le vit, elle l'embrassa. Il la salua et dit :

-Prépares-toi aujourd'hui je t’amènes quelque part.

Il sortie de la chambre et descendit dans le restaurant de l'auberge. Il passa inaperçu. Elle se fit belle, simplement pour lui plaire... Puis elle descendit. Quand elle descendit, il l'invita à sortir. Le duo gagna la forêt avoisinante . Ils se mirent dans une clairière. Il se mit face à elle et dit :

-Karina ? Me fais-tu confiance?

Elle dit sans aucunes hésitation :

-Oui!

Il la prit dans ses bras et se téléporta au royaume des fées. Une fois arrivé elle sembla un peu troublée. Elle demanda :

-Que s'est-il passé?

Talan dit en souriant :

- C'est la téléportation.

Il la posa à terre, elle prit sa main et dit :

-où voulais-tu m’amener?

Talan commença :

- Tu vas sans doute me détester mais je crois que tu n'arrives pas à vivre dans le présent car le passé te hante...

Il prit sa main et prit la direction du cimetière où reposait la jumelle de Karina. Ils entrèrent dans le cimetière et il dit :

- Je sais que tu tenais à ta soeur, mais elle est partie, tu le sais. Tu n'as simplement jamais vu sa tombe. Je ne veux pas que tu sombres dans la folie. C'est la seule raison pour laquelle je t'ai mené ici.

Il s'arrêta de marcher regardant le nom sur la tombe se trouvant devant lui. Il s'agissait bel et bien de celle de la jumelle de sa belle.

Il ajouta :

-Peut-être que tu me haïras, mais peu m'importe, je veux que tu vives car tu comptes pour moi...

Elle fondit en larmes, il la consola. Ils restèrent un long moment au cimetière. Elle tirait un trait sur son passé, lui s'en voulait de lui avoir infligé ça. Puis quand elle se sentit en l'état de repartir, elle lui dit :

- Merci....

Il fut surpris par ce mot. Elle continua après avoir sécher ses larmes:

- Tu m'as remis dans le droit chemin.

Elle l'embrassa.Talan a prit dans les bras, ils sortirent du cimetière. Son pendentif se mit à clignoter, il but un peu d'eau et ramena sa belle à l'auberge. Il lui dit :

- Je crois que la journée à été assez forte en émotions, il faut que tu te reposes.

Karina dit alors :

- Restes, s'il te plaît!

Comment ne pas céder à ce petit air de chien battu... Ils gagnèrent la chambre, elle s'allongea dans ses bras puis elle dit :

- Merci de rester...

Ils discutèrent longuement, Talan reparti la nuit, et revint le jour. Plus le temps passait plus leur amour croissait. un matin elle lui dit :

- Talan; je voudrais que nous nous marions et avoir des enfants.

Douche froide pour le jeune homme. Comment lui dire ? Il s'assit sur le lit de sa belle cherchant les mots et dit :

- Karina, je suis un immortel, je ne peux me marier.

La déception se lisait sur son visage et elle lança :

- J'imagine que tu ne peux pas avoir d'enfants non plus!

Il la regarda et dit :

- Je peux, mais ... la femme qui portera mon enfant deviendra ensuite stérile.

Elle le regarda et dit :

- Je m'en moque! Tu me refuses déjà le mariage... ça me mine mais si je peux avoir un enfant...

Il l'embrassa. Il lui promit qu'elle en aurait un. Le jeune couple passa beaucoup de temps ensemble. Karina tomba rapidement enceinte à sa plus grande joie. La grossesse se passa normalement, sans aucunes complications.

Une jolie première partie de 2630 mots Xd





Sa Naissance


Naissance, ce mot qui signifie donner la vie. Ce mot qui fait éprouver tant de sentiments. Pour certains, il est synonyme de grande joie, pour d'autre de crainte, crainte de ne pas être à la hauteur. C'est à ce moment là qu'on réalise qu'on ne vit pas uniquement que pour soi. C'est quand on tien ce petit être qui est fait de notre chair, de notre sang entre nos bras que nous réalisons que nous aIvons une vie entre les mains. Karina approchait peu à peu du terme. Talan descendit comme à son habitude . Il gagna la petite maison qui avait appartenu à sa famille, là où vivait Karina. Contrairement à d'habitude elle n'était pas debout. Le jeune homme commença à s'inquiéter. Il entra dans la maison, il regarda en direction de la cuisine : Personne. Cela confirmait sa pensée, Karina devait être épuisée . Elle faisait ce qu'il lui avait demander : Elle se reposait. Il entra dans la vaste pièce qui constituait la chambre des deux amants et regarda sa belle endormie. Rassurée qu'elle exécute ce qu'il avait demander, il alla au village acheter des vêtements et autres babioles pour le bébé. Pendant ce temps là Karina se réveilla. Elle fut très surprise de ne pas voir son amant auprès d'elle puis elle pensa à voix haute :

-Il doit encore être en mission... Il est si peu présent depuis trois mois...

Et oui, parfois le hasard fait mal les choses. Irianeth commençait à s'agiter, et Talan avait pour mission de faire un rapport détaillé de toutes les actions qui se tramaient à l'encontre d'Enkidiev. Cela ne plaisait guère au jeune homme, mais il s'attelait à cette tâche. Il surveillait le continent noir au travers de son petit lac, quand il ne décelait rien de menaçant, il descendait voir sa belle. Il l'aidait comme il pouvait... Alors que Karina attendait le retour de son bien aimé, elle perdit les eaux. Elle pensa :

-Pas maintenant, pitié.

Elle s'allongea sur le lit, au moment où les contractions . Il entra en courant, et la vit, elle souffrait. Il laissa tomber ses achats, et accouru. Il envoya de puissante vagues d'apaisements.Le temps passa, la souffrance s'apaisait, Talan puisait dans toute son énergie. Au bout de quelques instants, il était là. C'était un fils. Talan était aux anges, il cessa d'envoyer les vagues d'apaisement, mais les contractions ne cessèrent pas pour autant. Il sonda rapidement sa belle et découvrit qu'elle donnerait la vie à deux autres enfants. Il se concentra à nouveau, et envoya des vagues d'apaisements. Le second arriva. C'était une fille. Et le troisième ne se fit pas trop attendre, ce fut également une fille. Les trois enfants se ressemblaient énormément. Les deux filles étaient des copies identiques. Le garçon, lui était un peu plus grand.

Talan regarda les trois enfants et dit :

- Toi qui voulait des enfants...

Il pensa : " Que va penser Kayan?". Il sonda ensuite rapidement les trois petits, puis regarda Karina, elle semblait si heureuse... Mais il ne pouvait pas lui cacher une évidence : leur fils était en train de partir pour le monde céleste. Il la regarda et dit :

- Ma Chérie, je suis désolée, mais notre fils est .....

Elle se leva prit le corps du petit dans ses bras et le vit sans vie. Les larmes vinrent. Talan prit sa bien aimée dans ses bras puis il dit :

- Il n'est pas réellement mort, il vit dans notre coeur.

Puis il se mit face à elle, prit son visage entre ses mains et dit :

- Il n'est pas mort, il vit là-haut. Il suivra un apprentissage magique pour servir les dieux.
Je veillerai sur lui. Je te le promets.

Cela sembla apaiser un peu la jeune femme. Elle regarda à nouveau son défunt fils et dit :

-Donnes moi de ses nouvelles chaques fois que tu le pourras s'il te plaît.

Il l'embrassa en gage de réponse. Il prit son fils dans ses bras et sortit. Elle resta à l'intérieur trop faible . Elle regarda ses filles et dit :

- Lythia et Eyla... Mes princesses.

Tanal incendia le corps du petit puis revint auprès de sa belle. Elle était si triste. Lui la consolait comme il pouvait quand soudain la voix de Kayan se fit entendre dans son esprit, elle lui disait : " Talan, remontes sur le champ!". Talan embrassa sa belle lui promit de revenir au plus vite puis remonta dans son monde.Il s'inclina à l'entrée du palais de Kayan comme le voulait la coutume. Kayan était là. Il se doutait qu'il était convoqué suite à la naissance des triplets...Kayan commença :

- Trois enfants, Trois futures immortels te rends tu comptes que ça déséquilibre notre hiérarchie divine.

Il regarda Kayan et dit :

- Un immortel et deux futures immortelles. Mon fils est mort né... D'ailleurs Layan ne dois pas être loin.

Kayan regarda Talan :

- J'ai mon nouvel immortel, c'est du beau boulot!

Talan revit le visage si triste de sa belle. Kayan poursuivit :

- Je vais être dans l'obligation d'éliminer tes filles....

Talan regarda Kayan et dit :

- Ne faîtes pas ça par pitié. Si vous faîtes ça je perds les miens, je perds Karina , alors autant me tuer directement.


Kayan se mit alors à réfléchir.

Il dit alors :

- Elles vivront et toi aussi, je me chargerai de l'apprentissage magique de ton fils . Je m'occuperai également de tes filles quand elles nous rejoindrons.

Talan fut soulagé, il remercia Kayan.

Kayan dit :

-Je vais aller accueillir mon élève.

Talan se retira soulagé de savoir Layan entre de bonnes mains. Il redescendit auprès de sa belle. A peine fut il descendu qu'elle lui demanda :

-Comment va Layan?

Il lui dit :

-Aussi bien que Eyla et Lythia.

Elle sembla rassurée , il resta longuement avec elle, l'aidant à surmonter sa peine.
C'est alors que la vraie vie de famille commença pour Talan, coupé entre le monde céleste et Enkidiev....

1026 mots



Ses Premiers Cauchemars.


Qui a t'-il de plus insouciant que des enfants ?Des rires, des pleures, des bêtises quoi de plus beau ? Karina était aux anges avec ses deux petites. Talan passait les voir quand il pouvait, étant surchargé en mission ces dernier temps. Irianeth semblait en effervescence, comme si d'un coup, on introduisait un cachet d'aspirine dans un verre d'eau. Cela paraissait très étrange, Irianeth avait été calme jusqu'à présent... Cela ne présageait rien de bon. Les petites jumelles jouaient tranquillement sous l'oeil attentif de leur maman. L'après-midi touchait à sa fin. Karina dit alors :

-Les filles c'est l'heure du bain

Le petit trio gagna la rivière et les deux fillettes de quatre ans. Karina lava les filles, une fois cela fait, elle regagnèrent la maison, elles dînèrent puis Karina mit les deux enfants au lit, attendant une visite de Talan qui n'était pas passé depuis une semaine. Elle se posait tant de question, seul lui pouvait y répondre. Elle gagna son lit, l'esprit agité par ses questions. Elle revoyait le rêve de leur rencontre, quand soudain elle entendit des hurlements provenant de la chambre des petites. Karina se leva rapidement et se dirigea auprès des deux petites, elles criaient dans leur sommeil. ( Et il y avait de quoi...) Les deux jumelles faisaient un cauchemar atroce. Elles étaient en sueurs, les larmes perlaient sur leurs joues, mais elles étaient toujours dans les bras de Morphée.

Cauchemar des Jumelles :

Elles se baladaient tranquillement avec leur maman sur la plage de Zénor, que leur papa leur avait si souvent décrite . Eyla et Lythia jouaient dans l'eau, courraient dans le sable , s'amusaient comme des enfants âgées de quatre petites années quand soudain un inconnu en cuirasse verte arriva et dit :

-Mettez vous à l'abri, Irianeth arrive !!!!

Karina se mit à paniquer, Talan n'arriva pas. Elle prit ses deux filles dans ses bras. On pouvait voir des bateaux au loin. Le jeune homme dit :

Montez sur mon cheval.
Elle confia ses filles au valeureux chevaliers et dit :

Sauvez les, il n'y pas assez de place pour nous tous.

Le Chevalier dit :

-Mon devoir est de protéger tous les Enkidiev, Montez !

Elle dit :

-Je courrai , ne vous en faîte pas pour moi, mais sauver mes filles.

Elle se mit à courir dans la même direction que le cheval. Les soldats noirs débarquaient peu à peu, les fillettes voyaient des grandes tâches noires dans leur cauchemar ne sachant pas ce que c'était. Alors qu'elle venait d'entrer dans la forêt, la jeune femme trébucha sur une racine. Les soldats la virent et arrivèrent dans sa direction. [Fin du cauchemar]

A ce moment-là les fillettes se réveillèrent en larmes. Karina les prit dans ses bras. Lythia lança :

-Je veux pas qu'ils te tuent maman !

Karina commença à s'inquiéter. Eyla dit :
Les soldats noirs !!!! Ils veulent nous tuer !

Elles étaient intelligentes les petites, elles avaient l'esprit vif ! C'est à ce moment-là qu'elle comprit que ses filles étaient vraiment très liées. Elle les regarda et espéra que Talan arriverait sous peu. Mais tel ne fut pas le cas, elle apaisa les deux fillettes, la vie reprit son court "normal". Toutefois les deux jumelles avaient toujours peur que ce cauchemar se réalise.... Et au fond, elles n'avaient pas totalement tord.

557 mots




La Découvertes de Ses pouvoirs


Deux jumelles, deux fois plus de bonheur, ou deux fois plus de problèmes. Tout dépend de comment on considère la chose. Karina nageait dans le bonheur. Les petites allaient avoir cinq ans d'ici trois jours. Karina espérait que Talan redescendrait pour l'occasion. L'effervescence d'Irianeth semblait constante. L'activité de cette fourmilière géante semblait ne jamais cesser, Talan restait dans son monde, à surveiller le continent noir. Pendant ce temps Karina se préparait à aller vendre ses fruits, légumes et broderies au marché du village. Elle mit les fruits et légumes dans des caisses, qu'elle posa dans la charrette, les fillettes jouaient tranquillement à quelques pas de leur maman. Quand la jeune femme eut fini de tout chargé elle regarda les jumelles et dit :

-En voiture Mesdemoiselles !

Les deux filles montèrent dans le chariot. Le trio se mit alors en route pour le marché du village. A peine fut il entrer dans la rue principale que toutes les trois ressentirent une certaine douleur en elle.
Les fillettes ne le savaient pas mais elles possédaient le pouvoir d'empathie de leur mère. Cette dernière s'arrêta à l'endroit où la douleur qu'elle ressentait était la plus forte. Elle regarda autour d'elle et vit un homme qui saignait. Elle attrapa une de ses broderie et tenta de lui faire un garot, mais la broderie, fut trop rapidement imbibée de sang. Elle demanda à Lythia d'appuyer sur la blessure du jeune homme . Eyla attrapa une nouvelle broderie pour la donner à sa maman, quand un phénomène étrange se produisit.... Les mains de Lya s'illuminèrent, elles se mirent à briller. Lya regarda sa maman et dit :

-Que se passe t'-il ?

Karina commença à paniquer ne sachant pas ce qui se passait. Elle dit :

-Je ne sais pas ! Talan !!!!

Elle ne l'avait pas souvent appelé auparavant, mais là elle espérait qu'il viendrait. Talan ne se fit pas trop attendre. L'inconnu regarda son ancienne blessure, ne voyant plus qu'une plaie à vif qui ne saignait plus. L'inconnu regarda la fillette d'un air étrange. Talan se matérialisa et dit :

-Que se passe t'-il de si grave ?

Eyla dit :

-Le Monsieur il saignait beaucoup, et Lya elle a fait pression sa main s'est illuminée et pouf, ça saignait plus.

Talan regarda tour à tour chacune de ses filles puis s'avança vers Karina, il dit :

-Nos enfants sont des enfants magiques, je suis d'un autre monde.... J'ai des pouvoirs. Ils en ont hérités.

L'inconnu regarda Lya et lui dit :

-Merci Lya.

La gamine couru auprès de sa jumelle. L'inconnu parti, après avoir féliciter et remercier Lya pour son geste. Il avait acheter quelques broderies. Karina regarda Talan et dit :

-Je ne veux pas qu'elles fassent la guerre !

Talan la regarda et dit :

C'est leurs destins.

Elle dit :

Je les garderai auprès de moi jusqu'à leur six ans … Nous verrons ensuite...

Après cette réunion familiale imprévue, Talan regagna son monde, et le trio alla vendre les produits au marché. La vie reprit sa monotonie.



512 Mots



Une Fugueuse Professionnelle


Le sixième anniversaire des jumelles arriva, Karina angoissait. Mais elle avait fait une promesse à Talan. Celle d'envoyer ses filles à Emeraude ou à la Tour le lendemain de leur sixième anniversaire. L'aube pointait le bout de son nez sur Rubis. Lya se réveilla avant tout le monde. Elle sortit de son lit, et alla réveiller sa sœur et dit :

-Bonne Anniversaire Eyla !!!!!!!!!!

Eyla ouvrit les yeux et fit un grand sourire, et dit en prenant sa jumelle dans ses bras. Elle lui dit :

-Joyeux anniversaire à toi aussi.

Karina assista à la scène émue. Elle sortit du placard deux petits paquets et les donna aux jumelles en disant :

-Joyeux anniversaire mes Princesses.

Les deux paquets contenaient une jolie poupée et un médaillon. Ensuite, Karina leur rappela :

-Eyla, Lythia demain nous allons à Emeraude vous vous souvenez ?

Eyla et Lythia acquiescèrent et allèrent préparer leurs affaires. Quand leurs petits sacs furent prêts les fillettes demandèrent à aller jouer. Karina leur servit le petit-déjeuner. Puis elle les autorisa à aller jouer dehors. Elle les regarda jouer. La journée s'écoula comme d'habitude. Karina coucha les filles de bonne heure, car elles se lèveraient à l'aube le lendemain. Les fillettes s'endormirent rapidement. Karina les regarda dormir, pensant qu'à partir du lendemain, elle ne pourrait plus veiller sur elle comme elle le faisait à ce moment-là. Elle les regarda dormir, puis gagna son lit en larmes.
A l'aube elle se leva, se coiffa, s'habilla. Elle chargea les deux petits sacs dans la charrette puis alla réveiller ses filles. Les filles se levèrent, mangèrent puis le trio prit la route. Après de longues heures de route, elles arrivèrent à Emeraude, Karina embrassa ses filles et leur dit d'aller dans le château. Elle les embrassa puis reparti pour rubis. Les petites étaient en larmes. C'est alors que débuta la longue série de fugue.... Lya fuguait dans le but de retrouver sa maman, Eyla elle était plus timide et n'osait pas sortir du château, elle était également un peu plus fragile que sa sœur.

Un jour alors qu'il faisait beau Lya décida d'aller à la recherche de sa maman. La gamine était très déterminée, elle retrouverait sa maman coûte que coûte. Elle décida de partir dans la forêt, persuadé e qu'elle retrouverait leur maison après l'avoir traversée... Malheureusement au bout d'une heure la petite élève se rendit rapidement compte qu'elle s'était perdue... Elle tenta désespérément de retrouver son chemin quand elle aperçue ... Que quelqu'un arrivait face à elle. Il s'agissait d'un homme, la gamine prit peur. L'homme s'avança et sortit une dague. La petite prit peur et commença a courir. Elle pensa : « plus jamais je ne fuguerai... Plus jamais ». Elle se mit à courir puis se retrouva dans une impasse. Elle dit à sa sœur par télépathie :

« Adieu Eyla ! »

Elle leva ses mains pour tenter de stopper la lame et de petits rayons incendiaires sortir de ses mains. L'homme lâcha aussitôt sa dague et dit :

Oh l'Empereur seras ravi de te compter parmis ses serviteurs.

Eyla dit par télépathie et dit :

Que se passe t'-il ? Où es-tu ?
Elle dit à sa sœur :

-Restes là où tu es je te promets je reviendrai, nous nous reverrons .

L'inconnu était en réalité un assassin à la solde d'Irianeth . Dans l'histoire Lya avait eut énormément de chance que ses pouvoirs se manifestent au « bon » moment...

579 mots





Le Doute



Depuis le jour de son enlèvement Lya demeura à Irianeth, pleine de regrets et de remords. Elle s'en voulait de s'être laissé guider par ses sentiments. Si son cœur ne l'avait pas poussé à vouloir retrouver sa mère à tout prix, jamais elle n'aurait été séparé de sa jumelle. Jamais elle ne se serait retrouvée seule, sur cette terre si sombre, si terrifiante qu'est Irianeth. A chaque instant elle ne cessait de penser à ce qu'elle ferait avec sa jumelle si jamais elle avait été avec elle. Elle se voyait entrain de cueillir des fleurs, courir dans les champs de blés, discuter, rire, chanter avec Eyla. Mais elle n'était pas là. Lythia suivait les cours des élèves d'Irianeth, mais n'y prêtait pas grande attention. Pour elle il était tout simplement hors de question de trahir sa famille, qui plus est sa sœur.

En cours elle se demandait si elle ne ferait pas mieux de tenter de partir. Partir pour tenter de regagner Enkidiev. Elle pensa : « Admettons que je parte... Si je pars je risque de me perdre comme je ne connais rien ici... Ajoutons à cela le fait que je ne connais pas les bestioles qui vivent ici... Je ferais mieux de rester ici... Même si … Ma sœur me manque, au moins je serai en vie. Je lui ai promis de revenir, et je tiendrais cette promesse. ». Elle écouta le cours d'une oreille distraite, puis vit qu'il s'agissait d'un cours de géographie. Elle concentra alors toute son attention. Elle appris qu'Irianeth était une terre stérile, aride, et où peu d'être vivaient. Elle appris également qu'Irianeth était une île.

Problème : Comment ferait-elle pour rejoindre Enkidiev ? Elle était intelligente, mais partir seule sur un radeau à son âge n'était pas judicieux. La fin du cours sonna ; Lya sortit sur la plage et regarda l'océan et pensa : « J'aimerai avoir des nageoires pour me rendre à Emeraude, ou des ailes . Tout serait plus simple, je ne serai plus ici, dans ce monde étrange qui me fait peur... ». Elle ajouta ensuite : « Au moins, si je reste ici, je resterai en vie je retrouverais Eyla un jour. » . Elle se résigna à rester sur cette atroce île et décida de ne pas faire paraître ses sentiments, et de ne pas se laisser guider par ces derniers... Ces derniers l'avaient mise dans de beaux draps et elle comptait bien s'en sortir. Elle décida toutefois, de ne plus se joindre aux autres... Elle trouvait les habitants de l'île étrange et décida de vivre dans la forteresse, sans aller en cours.

430 mots




Quand tout Chavire en un instant...


Sept ans, cela faisait sept années que Lythia était arrivée à Irianeth. Elle avait désormais treize ans. Elle n'avait plus froid aux yeux. Elle décida de quitter l'immense fourmilière dans laquelle elle vivait . Du changement ! Elle en voulait ! Elle savait désormais se débrouiller. Elle avait appris seule à chasser, et à se défendre à la dague. Elle rassembla ses affaires. Elle se rendit aux cuisines pour récupérer quelques vivres le temps . Elle entra dans la cuisine quand une domestique arriva pressée, ne vit pas Lythia et fit tomber le lourd plateau de délicats mets sur la tête de Lythia. La jeune fille vit des étoile et tourna de l'oeil. La domestique était confuse. Lya resta un moment dans l'inconscience. Elle vit un visage, un visage qu'elle n'avait jamais vu : Le visage de son frère immortel. Puis quelques instants plus tard, un autre visage vint dans l'esprit de Lya : Celui de sa sœur. Elle rouvrit les yeux se demandant qui étaient les deux personnes qu'elle venait de voir dans son esprit. Et demanda :

-Qu'es-ce-que je fais ici ?

La domestique regarda l'adolescente :

-Vous êtes aux cuisines j'imagine que vous désiriez manger...

Lya lança :

Je n'ai pas faim. Où suis-je ? Qui êtes vous ?

Lya ne se rappelait de rien hormis les deux visages qu'elle avait vu dans son esprit pendant son moment d'inconscience. Toute son histoire, tout son passé s'était effacé de sa mémoire. Le seul objet la rattachant à son passé était le médaillon. Elle prit un fruit, sortit dehors sur la plage et commença à se balader en se questionnant. La seule chose qu'elle connaissait, c'était son prénom, qui était gravé sur son médaillon.

[Vous l'aurez compris j'ai détaillé l'histoire de Lythia car cette dernière est amnésique. Elle va donc passer son temps à se chercher. Voilou.]

NB: Le premier affrontement entre Irianeth et Enkidiev ne sera pas précisé in RP pour permettre au membre de faire leur Histoire ( à mettre dans le contexte).






Derrière le masque






Code du règlement :
Comment as-tu connu le forum ? Devines qui je suis....
Fréquence de connexion : ../7 Heu je connais pas mon planning en avance
Tes impression et suggestions : ....
Un pitit mot ? Vous trouviez l'histoire d'Ari Longue xd? ( Je vous ai collé ma plus belle présentation Enjoy Xd)



Dernière édition par Lythia le Ven 2 Déc - 5:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lythia

Lythia


Plus d'infos


MessageSujet: Re: ~Qui suis je?~   Ven 2 Déc - 5:52

Terminado .
Reprise de ma plus belle présentation xD. ( faite par moi sur un autre forum ).
Edit : Je sais qu'en théorie il me manque deux pouvoirs mais 6 me suffisent xD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kay

Kay


Plus d'infos


MessageSujet: Re: ~Qui suis je?~   Sam 3 Déc - 18:14

Belle fiche, tout est bon je te Valide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lythia

Lythia


Plus d'infos


MessageSujet: Re: ~Qui suis je?~   Sam 3 Déc - 18:19

Merci Wink
T'a pris note de ma note en rouge pour le contexte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Plus d'infos


MessageSujet: Re: ~Qui suis je?~   

Revenir en haut Aller en bas
 

~Qui suis je?~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ATTENTION K-PLIM JE SUIS CONTRE TOUT RECYCLAGE DE RENE CIVIL...JWET SE JWET ...
» Je suis folle. Et toi?
» Je suis démocrate !
» Lindsay River ♥« Je suis l'unique créatrice de mes Désirs »
» LYON : ville où je suis né........................

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Avant de guerroyer :: Qui es-tu? :: Présentations Validées :: Irianeth-