Nous recherchons des élèves pour les deux ordres ainsi que des futurs élèves.

Partagez | .
 

 Kay maitre-magicien d'Emeraude ( histoire presque finit )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kay

avatar


Plus d'infos


MessageSujet: Kay maitre-magicien d'Emeraude ( histoire presque finit )   Mer 14 Déc - 20:56




Les roses symbolises l'amour et.. ta mort



Kay © Xerxes Break


    Nom : N'en possède pas
    Prénom : Kay
    Age : 22 ans
    Royaume : Émeraude
    Race : Maitre-Magicien
    Rôle :Il doit s'occuper de l'ordre d'Emeraude, adoubements/attributions et il doit aussi donner des cours aux élèves.
    Pouvoirs :




Miroir magique au mur ...





... Qui a beauté parfaite et pure ?
Observe cet homme, observe le bien et ne l'oublie pas, retiens sa grandeur, son mètre quatre-vingt six, sa grandeur accentuée par sa taille si fine. Non regarde le bien, vois comme sa finesse et sa taille ne lui donne pas l'air d'un géant, après tout d'autres personnes sont plus grande et bien plus fine. Détail le bien visuellement, n'oublie pas la blancheur, la pâleur de sa peau délicate et douce. Lève la tête et observe le encore, regarde ses cheveux qui lui arrive même pas aux épaules, ils sont blanc alors qu'il n'a même pas atteint la trentaine, attends regarde mieux, sous une mèche blanche on peux voir ses yeux rouge, oui rouge regarde tu vois ? Cheveux blanc et yeux rouge, le dieu qui l'a crée n'a surement pas eut le temps de bien son travail ou alors il l'a complètement négligé, comment un humain tout maitre-magicien soit il peut être ainsi. Poursuit, dévisage le encore ce n'est pas terminé, regarde sa bouche, oui elle est normale, tiens tu vois il a étiré ses lèvres en un sourire, retient bien ce sourire et espère ne plus jamais le voir d'aussi près. Inutile de retenir ses vêtements il parait qu'il ne s'habille pas forcément dans le même style continuellement, il parait qu'il peut aussi bien mettre des chemises colorées que noires ou blanches, parfois il met un chapeau et d'autres fois non, alors ne fait pas attention à ces vêtements ne retient que le reste de son physique, mais aussi ce qu'il tiens entre ses doigts fin, oui cette rose, les roses sont sa signature si tu vois une roses alors méfie toi. A moins que tu ne sois dans son camps naturellement.




Cœur d'artichaut ...





... Ou cœur de pierre ?
Encore faut il avoir un cœur pour répondre à cette question, non pas que le maitre-magicien ne possède pas de cœur après tout pour vivre il faut avoir un cœur qui bat dans la poitrine. Seulement même si le coeur de la personne bat et maintient en vie, cela ne signifie pas que la personne possède un cœur capable d'aimer, ou plutôt de compatir, car on peux aimer mais ne pas compatir et ça serait plutôt le cas du maitre-magicien, il est complètement incapable de compatir au malheur de qui que se soit mais par contre il aime ... Des roses, certes mais au moins il aime quelque chose. Enfin il serait peut être temps de passer à son caractère, Kay, c'est ainsi que se nomme le maitre-magicien, n'est pas la première personne vers qui tu aurais envie d'aller. Quoique ça dépend si c'est la première fois que tu le rencontre, au premier abord il semble être une personne tout à fait charmante, il sourit continuellement, parle facilement à tout le monde, répond lorsqu'on lui parle ou que l'on lui pose une question, il lui arrive même d'offrir une rose à une personne voir à plusieurs personne, il va même t’interroger sur les raisons de ton faible morale. Seulement on s’aperçoit très rapidement, mais vraiment très rapidement que tout n'est qu'apparence et illusions. En effet il sourit continuellement seulement il vaut peut être mieux éviter de lui demander la raison de sa bonne humeur apparente, lorsqu'il parle aux personne de lui même ce n'est pas toujours bon signe, certes parfois c'est par pur curiosité, d'autre fois c'est simplement pour vous annoncer mort prochaine ou celle d'un de vos proche, ou pour être cynique, ironique, passer le temps. S'il t'offre une rose refuse la immédiatement, les roses sont signe de mauvais présages et de mort lorsqu'elles viennent du maitre-magicien, il s’intéresse a tes malheurs, oui enfin uniquement pour mieux t'enfoncer par la suite. En clair il n'apprécie personne, pire il se fiche complètement des autres, que tu soit vivant ou mort n'a aucune importance pour lui du moment que tu sert à quelques chose. Mort tu sert à ne pas lui caser les pieds, vivant tu sert à protéger ses pieds des casses pieds, en faite tout dépend de ce que tu fais s'il t'es un élèves d’Émeraude et que tu meurt par accident -ou presque- tu sert à ne pas nuire à l'ordre, vivant tu sert simplement à faire grossir les rangs de l'ordre. Mais surtout tu sert de jouet au maitre-magicien. Kay ne possède ni scrupules ni remord, son but rendre sa vie intéressante, sa raison de vivre les roses, le reste il n'en a rien à faire.




Il était une fois...





... Tout commence comme ça
Le dieu imprudent avait mélangé les particules magiques aux particules non magique aussi nommée matière. Il avait mélangé exactement le même nombre de chaque particules, ainsi sa création possèdera une constitution avec cinquante pour cent d'humanité, permettant à la création de pouvoir accéder au monde humain autant de fois qu'il le souhaite à l'inverse de l'immortel qui ne peux s'y rendre que de manière exceptionnelle, mais l’obligeant à se nourrir et à se reposer pour se ressourcer comme chaque humains. Quand aux cinquante pour cent restant, constitué, de particules magiques, si elles ne permettent pas à la création d’accéder aux monde céleste, elles lui conférait des pouvoirs bien plus puissants qu'aux humains magique et même plus puissant que les magiciens. Ces créations avaient été nommée maitre-magicien pour les création masculine et maitre-magicienne pour les créations féminines. Moins d'une dizaine de maitre-magiciens et maitre-magiciennes avaient été crée de la main même de Kayan, environ six maitre-magiciens et maitre-magiciennes ont assistés à la chute et à l'exil de leur créateur par la première déesse et créatrice des mondes, les autres étant trop jeune ou occupé. Certains maitre-magiciens et maitre-magiciennes avait souhaités le suivre dans son exil, d'autres avaient préféré rester dans le monde de la création d'Ariane se faisant discret pour ne pas subir la colère de la déesse de la guerre. Des six maitres-magiciens et maitre-magiciennes, seul un maitre-magicien à sourit. Que se soit lors de la colère d'Ariane la déesse guerrière, qui avait scindée un morceau du continent, ou lors de la chute céleste de dieu imprudent du vent, le maitre-magicien n'avait pas cessé de sourire un seul instant, comme si ce n'était qu'un jeu d’échec et que Kayan avait simplement subis un échec et mat.

Dans son jardin de roses écarlates et de roses pourpres, le maitre-magicien avait installé une petite table pour deux personnes en bois, ainsi qu'un chaise en bois sur laquelle se trouvait le maitre-magicien. Une rose dans la main il observait avec un intérêt non feins tout ce qu'il se passais dans le monde céleste à l'aide d'un miroir de cristal. Le miroir lui avait été donné par Kayan pour qu'il puisse rester en contact avec le monde céleste, en faite tout les maitres-magiciens et toutes les maitres-magiciennes en possédaient un semblable en tout point à ce lui du propriétaire du jardin. Grâce au miroir de cristal il n'avait absolument rien manqué de l’arrivée d'Ariane dans le monde céleste, son désappointement et sa colère en voyant se qu'avait crée le dieu, il avait même assisté à la colère de la Déesse dans le monde des humains. Lorsqu'il l'avait vue quitter le monde du haut il s'était empressé de se dématérialiser de son jardin pour rejoindre la destination de la Déesse. Il l'avait trouvée vers la frontière du royaume d'Argent, n'ayant pas la moindre envie de subir sa colère il se contentât de rester en retrait et de l'observer. La colère de la déesse était immense, à telle point qu'elle scinda le continent sous le regard amusé et intéressé du maitre-magicien, avant qu'elle ne termine son œuvre et s'en prenne à lui pour une raison ou pour une autre il retourna dans son jardin de roses. Il se remit devant son miroir et recentra son attention sur Kayan, il semblait sincèrement désemparé à tel point que si c'était dans les habitudes du maitre-magicien il l'aurais presque plaint et aurait un tout petit peu compatit. Seulement il ne savait ni ce que signifiait compatir ni peindre quelqu'un et il n'avait pas la moindre envie d'apprendre ce genre de choses. C'est à cet instant que la déesse fit son troisième retour auprès du Dieu du vent, presque calmement elle lui parla pour lui indiquer qu'elle n'acceptait pas ce qu'il avait fait et n'avait pas l'intention de l'accepter et patati et patati et blablablablablablaaaaa .... Elle l'informa aussi quelle avait crée un continent -sur un coup de tête qu'il avait été crée d'ailleurs- et qu'il devait quitter les cieux définitivement pour s'en occuper, en clair elle avait mit un loooong très loooong moment pour dire qu'il était exilé et qu'elle n'avais plus envie de voir sa tête de dieu maladroit, alors que le maitre-magicien aurait tout réglé en moitié moins de temps, moins qu'une moitié peut être, après tout il ne fallait pas longtemps pour dire "t'es chiant dégage et revient pas", et encore il pouvait dire moins de choses mais pour cela il faudrait être moins polis ce qui n'est pas obligatoire non plus. Pendant que le dieu du vent se dirigeait vers Irianeth, le continent brisé, la déesse prenait soin de détruire tout les miroirs de cristal, le maitre-magicien eut juste le temps d'offrir un sourire amusé au visage de la déesse en colère qui le fixait à travers le miroir en cristal avant qu'il ne vole en éclat. Le sourire du maitre-magicien s'accentua encore plus 'Et maintenant que prévois tu Ô Déesse en colère ?'

N'ayant plus aucun moyen pour observer le monde céleste le maitre-magicien quitta sa chaise ainsi que sa table pour se diriger vers le royaume d'Argent, ou plutôt dans le royaume d'Argent vers la frontière brisée, c'est à dire là où devait se trouver la forêt nommée Imolan, devait seulement parce qu'elle ne s'y trouvait plus. La dernière fois qu'il était venu c'était lorsque la Déesse de la guerre était venue au même endroit pour extérioriser sa colère. Si le maitre-magicien se souvenait l'avoir vue briser le continent en créant un grand, très grand et très puissant tremblement de terre, en revanche il ne se souvenait pas de l'absence de la foret, la déesse avait due la brûler après le départ du maitre-magicien. Le maitre-magicien fit tourner la rose entre ses doigts avant de la sentir, le dieu maladroit avait vraiment, mais vraiment mit très en colère la Déesse créatrice du monde humain. Curieux de connaitre les dégâts causé par le tremblement de terre la maitre-magicien amateur de roses se dématérialisa dans le royaume d'Elfe, là où vivaient tout les faux humains aux oreilles pointues et dans le seul royaume à ne posséder aucun construction en pierre. L'amateur de roses soupira, la déesse avait brûlée Imolan mais elle n'avait pas brûlée d'Elfes. Il ne comprenait pas pourquoi la déesse c'était retenue de détruire ce peuple, après tout s'il disparaissait il ne manquerais à personne, peut être même que personne ne se serait aperçut que le peuple de reclus avait disparut de la surface du continent. Tout en essayant -ou pas- de chercher un point positif pour les elfes le maitre-magicien longeait la nouvelle côte, hormis la présence de quelques bout de bois et troncs brûlés rien n'indiquait qu'il y avait eut un autre autre morceau au continent ainsi qu'une sombre forêt. Une fois sa visite terminé il se rendit dans les différents royaume nouvellement coties pour voir les dégâts. Qu'importe où il allait il voyait toujours la même chose, c'est à dire rien, la déesse avait tellement bien ciblé sa colère qu'il ne restait rien de la forêt et encore moins de l'ancien royaume inconnu. Cependant à Zenor il avait trouvé autre chose que des morceaux de forêts, un château de pierre en ruine, plus de la moitié du châteaux c'était effondré, quelques tombes dans les environs lui indiquait qu'il y avait eut des victimes, des imbécile qui n'avait rien trouvé à faire que de rester dans le châteaux alors qu'il y avait un tremblement de terre.

Voyant qu'il n'y avait rien de très intéressant il fit une petite moue dépité et se matérialisa dans son jardin de roses. A peine était il matérialisé que sa moue céda la place à son presque-eternel sourire, dans son jardin, assis sur son unique chaise devant sa seule table se trouvait la seule et unique Déesse de la guerre et créatrice d'un jeu d’échec géant nommé Enkidiev. Il se dirigea vers un rosier de roses écarlates à sa gauche, il laissa glisser ses doigts le long des tiges en prenant garde à ne pas se faire piquer ou couper par une des épines. La déesse ne le quittait pas des yeux il s'en doutait, mais il ne voyait pas pourquoi il lui prêterais plus d'attention qu'a ces roses d'autant plus qu'une rose semblait maladive, finalement il finit par laisser son rosier tranquille et se tourner vers la déesse qui semblait aussi soucieuse qu'en colère, peut être qu'elle réfléchissait à une raison de se mettre en colère. Elle ne laissa pas le temps au maitre-magicien de prononcer la moindre paroles en exigent qu'il se présente, comme s'il était un brave petit maitre-magicien tout mignon et obéissant. Ne trouvant aucunes raisons de décliner son identité à la Déesse intruse il l'ignora complètement et s'approcha d'un carré de terre et d'herbe vierge de toutes plantations, le maitre-magicien esquissa un mouvement pour observer les rosiers autour de lui avant de fixer son attention devant le carré de terre et de voir pousser rapidement un nouveau rosier aux roses pourpres. Du point de vue du maitre-magicien son rosier devait surement être celui qui avait vécut le moins longtemps, car la dernière rose avait à peine eut le temps d'éclore que le rosier prit feu sous les yeux démoralisé mais attentif et intéressé du maitre-magicien. Aussi aimablement qu'elle c'était adressée à Kayan quelques jours plus tôt la déesse se fit un devoir de prévenir le maitre-magicien qu'il est dangereux de jouer avec le feu car après tout il pouvait très bien se retourner contre sois et que s'il voulait éviter cela il devrait rapidement lui dire qui il était. Estiment que son identité n'était pas un secret il lui indiqua qu'il se nommait Kay et qu'il était maitre-magicien tout en informant aimablement que c'était plutôt à l'intrus de se présenter et non l'inverse. La déesse l'avait observé un cours instant avant de lui dire qu'elle se nommait Ariane et qu'elle était Déesse, ce à quoi le maitre-magicien avait répondu qu'il le savait avec un grand sourire. La Déesse créatrice ne laissa aucun blanc gênant ou tout simplement le silence s’installer, elle indiqua immédiatement une partie de son projet à savoir éduquer de jeunes enfants magique dans le but d'en faire des chevaliers et que pour cela il fallait qu'une personne se charge de leur éducation magique, sans prendre le temps de réfléchir le maitre-magicien avait immédiatement refusé d'être cette personne, pour la simple et unique raison qu'il n'en voyait pas l’intérêt il n'aimais pas plus que ça les enfants et n'avait pas non plus le but de devenir professeur. La Déesse l'avait fixé quelques instant avant de dire qu'il avait tout intérêt à faire ce qu'elle lui demandais sans quoi elle le détruirais sans aucun scrupule, c'est seulement à ce moment là que le maitre-magicien accepta de s'occuper des enfants magique, d'autant plus qu'il lui semblait qu'elle avait quelques projets digne d’intérêt.

Le lendemain de leur entrevue le maitre-magicien prit la direction du royaume d’Émeraude, ou plutôt il se dématérialisa de son jardin de rose pour se matérialiser aux porte du château d’Émeraude son fidèle sourire scotché à son visage et une rose écarlate entre ses doigts fin. Lorsqu'il demanda à voir le roi du royaume les gardes lui apprirent qu'il était en audience privé et très importante mais qu'ils l'informerait qu'une personne avait souhaité le rencontrer. Le maitre-magicien sourit encore plus avant d'indiqué aux deux gardes qu'il était tout simplement impossible que le roi soit en audience avec une personne plus importante que lui et que le sujet soit plus important que celui qu'il allait discuter avec le roi. Cependant les gardes ne le laissèrent pas entrer ni même s'approcher de la porte, alors le maitre-magicien laissa échapper un soupir avant de disparaitre de devant les gardes pour apparaitre de l'autre côté de la porte ce qui eut pour effet de surprendre le roi. Avant que le roi ne dise ou ne fasse quoi que se soit pour alerter les gardes le maitre-magicien se présenta, il lui indiqua qu'il se nommait Kay et qu'il était le maitre-magicien envoyé par la Déesse Ariane pour s'occuper des enfants magiques qui deviendraient par la suite des chevaliers d’Émeraude. Le roi eut un léger moment d'égarement avant de s'excuser auprès d'un autre souverain et de lui donner une nouvelle audience, une fois le souverain d'Opale partit le roi d’Émeraude se tourna vers le maitre-magicien pour lui demander comment il allait faire pour choisir quels enfants ils garderaient et quels enfants seraient renvoyés dans leur familles, Kay haussa les épaules déclarant simplement qu'il leur soumettraient des épreuves et renverraient tout enfants ayant échoué ne serait-ce une épreuve. Ne sachant pas plus ce que le maitre-magicien allait faire le roi le conduisit dans la cours où une petite centaines d'enfants attendaient plus ou moins patiemment de savoir s'ils étaient acceptés ou non. Dans un premier temps le maitre-magicien fit mettre les enfants en ligne tout en demandant que les parents se trouvent derrière leur progéniture. Certains enfants étaient seuls, comme si les parents ne voyaient pas l’intérêt de se montrer à l'instar du maitre-magicien qui ne voyait absolument pas pourquoi certaines parents étaient venus après tout c'était les enfants et non eux qui allaient subir des tests, à moins qu'ils étaient présent uniquement pour ramasser les morceau de leur enfants après les tests.

N'ayant aucune envie de tester magiquement la centaine d'enfants présent le maitre-magicien débuta par une sélection complètement personnel, pour ce faire il partie d'un bout de la longue file formée par les enfants et leur indiquaient s'ils étaient refusés ou accepté pour les prochains test. Les critères étaient très simple, si l'enfant convenait plus ou moins au maitre-magicien que se soit physiquement, en sondant le caractère, la puissance de la magie ou ressentit ou simplement parce que les parents de l'enfant ne convenait pas au maitre-magicien. Il refusa le premier enfant parce qu'il trouvait que sa coiffure n'était pas très agréable à la vue, le second fut aussi refusé parce qu'il avait un nez vraiment long au gout du maitre-magicien, le troisième à cause de chaussettes dépareillées, d'autre étaient refusés parce qu'il broyaient la main de leur parents et que le maitre-magicien ne voyait pas comment de pareils poltron pourraient devenir des chevaliers dignes de ce nom. Il n'accepta qu'un seul enfant affreusement craintif, lorsque le maitre-magicien était passé vers lui il allait lui dire d'aller voir ailleurs s'il y était seulement il avait sentit quelque chose qui l'avait vraiment intéressé, il possédait un pouvoir qui pourrait être utile à l'ordre et peut être même qui pourrait doucement amusé le maitre-magicien au tout début lorsqu'il aurait des difficultés à le maitriser à certains moment. Prépare toi à t'entrainer deux fois plus que les autres louveteau, cet enfant nommé Aydan allait non seulement être entrainé magiquement mais aussi physiquement sous sa forme de loup, il était hors de question que le maitre-magicien laisse passé un tel potentiel avoir un loup dans les rangs était un très bon avantage, après l'avoir accepté pour les prochains tests il fit un bref signe à un garde pour qu'il le conduise devant la salle qui allait faire office de salle de classe pour les prochaines années. Le maitre-magicien poursuivit sa sélection les trois autres enfants avaient été accepté, l'un pour son potentiel magique qui semblait intéressant, le second uniquement parce que la mère de l'enfant possédait un jardin fleurit qu'elle entretenait régulièrement, le troisième était accepté parce qu'il avait un regard de défis mêlé à de la crainte, en tout une vingtaine d'enfants seulement avait été accepté pour les prochains tests.

Une fois la première sélection finit le maitre-magicien se dirigea tranquillement en direction des cuisines sous le regard furieux des familles ayant vus leur enfants refusé pour une raison assez puérile, il n'est jamais plaisant de voir son enfant refusé sous prétexte qu'à l'instar du maitre-magicien il avait les yeux rouge, et sous le regard indigné des familles ayant leur enfant qui patiente depuis une petite heure que le maitre-magicien et future professeur de magie termine les premières sélection et qu'ils devaient désormais attendre que le maitre-magicien daigne les rejoindre pour la suite des tests. Ce qu'il fit trois quart d'heure après avoir pénétré dans la cuisine. A son arrivé un des enfants avait posé son regard impatient et énervé sur lui avant de lui crier dessus et de l'informer que ça faisait un long moment qu'ils attendaient et qu'il était peut être temps que le maitre-magicien leur fasse passer les tests. Le maitre-magicien avait simplement lever les yeux aux ciel en souriant, le temps de lever les yeux au ciel pour les baisser ensuite l'enfant était mort, un rosier avait poussé derrière lui et une rose avait malencontreusement étranglé l'enfant. Le maitre-magicien dévisagea chaque enfants autour de lui en demandant si l'un d'entre eux avait une objection à prononcé, comme aucun des enfants avaient prononcé un seul mot le maitre-magicien s'avança dans la salle en oubliant d'enjamber l'enfant, d'ailleurs pour lui ce n'était plus un enfant mais un déchet qui trainait par terre. Dès qu'il franchit le seuil il demanda à ce que quatre enfant le rejoigne pour faire passer les tests, puis trois, parfois il en faisait entrer juste un ou alors sept il n'y avait absolument aucune logique aux nombre qu'il choisissait. Certains enfants ressortaient avec un mince sourire ou un visage exprimant la victoire, d'autre ressortait la mine déconfite et d'autre encore ne ressortaient pas du tout de la salle. Quand tout les enfants étaient passé dans la salle pour subir la seconde épreuve ou la première suivant si on comptait le passage de la sélection, le maitre-magicien quitta la tour pour retourner dans la cours avec les enfants refusés. Quelques parents avait voulut se précipiter vers le maitre-magicien pour leur exprimer leur façon de penser lorsqu'ils voyaient revenir vers eux les enfants blessés mais le maitre-magicien ne leur laissa pas le temps de parler il leur signala simplement qu'ils pouvaient s'estimer heureux que leur enfants ne soient pas mort. Puis il se dirigea vers d'autre parents et leur donna à chacun une rose pourpre virant un peu plus au noir qu'au rouge en leur disant qu'il voulait bien leur dire qu'il était désolé de la mort de leur enfants mais que c'était complètement faux, il se fichait complètement que leur enfants soient morts, après tout ce n'était pas son problème s'ils avaient été plus puissant ils auraient survécus.

Après avoir offert son plus beau sourire jovial et joueur aux familles ayant perdu un enfant, le maitre-magicien se dirigea vers un groupe de soldat pour leur demander d'aller débarrasser la salle de classe d'un tas de déchets légèrement encombrant. Pendant que les soldas se dirigeais vers la salle de classe le future professeur pris la direction des dortoirs où les huit enfants restant avaient reçut l'ordre de l'attendre patiemment et sagement s'ils ne voulait pas se retrouver avec une rose dans le cœur ou éventuellement dans la gorge. A son arrivé tout les enfants se tournèrent vers lui, certains avec peur et crainte, d'autres avec assurance. Seul un enfant ne c'était pas tourné vers lui, cet enfant se contentait de sourire avec un regard inexpressif comme si pour lui ce n'était pas important ce qui allait se passer. Avec Aydan il était le second à l’intéresser réellement, Aydan parce qu'il pouvait devenir louveteau et que le maitre-magicien avait la légère impression qu'il serait possible que certaines caractéristique du loup allaient être très utiles, autant à l'ordre et donc à Ariane qu'a l'enfant. Akabane, lui, l’intéressait uniquement parce qu'il était le genre d'enfant à apprécier le contact qu'a ne pas le supporter, de plus le maitre-magicien voyait l'enfant se forger peu à peu un masque, un masque qui ne faisait que sourire autant que le maitre-magicien à une différence près, le sourire du maitre-magicien n'était pas un masque mais la réalité, de plus l'enfant ne tirait pas vraiment ses pouvoirs de son corps, il semblait plutôt qu'il la tirait d'une curieuse mais jolie bague. Bien sûr ces deux enfants n'étaient pas les seuls à l’intéresser, il y avait aussi deux autres enfants, des filles. L'une des deux fillettes portant le nom d'Emi l’intéressait parce qu'elle avait un grand potentiel magique plus qu'Akabane qui n'était pourtant pas démunit, du moins tel était le ressentit magique du maitre-magicien. Le futur professeur savait parfaitement pourquoi l'enfant possédait une grande capacité magique, c'était tout simplement parce qu'elle était, à son instar, une maitre-magicienne. Seulement ce qui intéressait le plus le maitre-magicien ce n'était pas qu'il avait trouvé une congénère dans le groupe d'enfant, c'était plutôt la sensibilité magique qu'elle semblait avoir, il ignorait si sa sensibilité était simplement plus précoce ou si elle avait réellement une sensibilité plus grande que celles des autres enfants. La deuxième fillette se nommait Gemsilica, niveau pouvoir elle n'était aucunement supérieur aux autres, il lui semblait même qu'elle était la plus faible, sa capacité magique n'était pas nulle ni même médiocre mais malgré elle restait inférieur à celle de tout les autres enfants qui restait, même de ceux qui ne l’intéressait aucunement. Ce qui lui plaisais et l’intéressait c'était au niveau de son caractère, lorsqu'il avait tué sans aucun scrupule et sans crier gare l'enfant devant la salle de classe elle était une des seule à ne pas avoir cillé, il lui semblait même qu'elle avait murmurée un faible bien fait, de plus lors du test elle n'avait pas hésité à se cacher derrière un autre enfant pour se protéger. Lorsqu'elle avait agit ainsi au tout début le maitre-magicien avait crue à une faiblesse de sa part, seulement en l'observant de plus près il lui semblait qu'elle avait agit ainsi simplement parce qu'elle ne pouvait pas riposter. Le maitre-magicien pénétra dans la pièce qui se trouvait être le future dortoir des élèves, dortoir mixte après tout à leur âge il ne pouvait rien se produire de gênant. Avec un grand sourire enfantin le maitre-magicien leur indiqua que c'était là que logerait les enfants qui réussiraient le dernier test ou la dernière épreuve que lui importait le nom qu'ils donnaient à ce qu'il leur donnaient à faire. Il leur signala qu'il n'y avait que cinq lit et qu'il n'était absolument pas possible d'en ajouter, ce qui était faux mais il estimait que les enfants n'étaient pas obligé de le savoir, puis il leur fit remarquer qu'ils étaient trop nombreux par rapport aux nombre de lit. Pour se faire accepter comme élève d’Émeraude ils devaient tout simplement parvenir à aller sur un lit et à y rester jusqu'à ce que la lune se lève. Il allait partir quand il se tourna vers eux pour leur signal qu'il se fichait complètement de la façon dont ils parviendraient à rester sur un lit, puis il sortit prend une pause sur les remparts en cherchant à contacter la Déesse pour lui apprendre que les élèves seraient choisis dans les deux heures.




Derrière le masque






Code du règlement :
Code des pouvoirs :
Comment as-tu connu le forum ? Je suis admin & je connais très bien le fondateur(si si je vous assure xD) Et en plus c'est moi qui ai fait le contexte .. Enfin j'ai juste approfondis les idées et tout noté pour faire un beau contexte xD
Fréquence de connexion : ../7 Ça dépend mais je passe minimum tout les 2 jours
Tes impression et suggestions : Suggestion .. Ne jamais laisser Ariane et Gemsilica ensemble, surtout pour faire des events sinon on est tous mort x_X
Un pitit mot ? Après l'adorable Écuyer voici ... le mignon maitre-magicien ... D'ailleurs l'écuyer va revenir bientôt


Dernière édition par Kay le Mer 29 Aoû - 18:58, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ariane

avatar


Plus d'infos


MessageSujet: Re: Kay maitre-magicien d'Emeraude ( histoire presque finit )   Sam 17 Déc - 7:38

1,2,3 me voilà!!!!
Welcome cher Collègue ,
Bon j'avoue j'ai checké ta fiche Razz

*Identité c'est OK
*Avatar : Ok
*Pseudo : ok
*Pouvoir : ok ( j'aime beaucoup celui des roses Razz)
*Physique : C'est tout bon Very Happy
*Psychologie : ça ma va Very Happy

*Histoire : Attends la suite.

Sur ce bon courage Amigo .

J'oubliais : Si si faut nous laissez avec Gem faire les Events ça va déchirer Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ariane

avatar


Plus d'infos


MessageSujet: Re: Kay maitre-magicien d'Emeraude ( histoire presque finit )   Sam 14 Jan - 9:56

Kay ton histoire elle est géniale j'attends la fin avec impatience Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gemsilica

avatar


Plus d'infos


MessageSujet: Re: Kay maitre-magicien d'Emeraude ( histoire presque finit )   Jeu 19 Jan - 18:13

Je m'incruste sur la fiche de Kay pour t'informer qu'ils sont partit pour 1 mois et qu'ils n'ont pas voulue payé internet pour un mois... Je pensais qu'ils avaient prévenue ><"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam

avatar


Plus d'infos


MessageSujet: Re: Kay maitre-magicien d'Emeraude ( histoire presque finit )   Mer 21 Mar - 16:29

Coucou,

Je VALIDE ta fiche, n'oublie pas de la remplir à chaque fois qu'un chevalier d'Émeraude finit sa fiche sinon je me fâche è_é x)

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Plus d'infos


MessageSujet: Re: Kay maitre-magicien d'Emeraude ( histoire presque finit )   

Revenir en haut Aller en bas
 

Kay maitre-magicien d'Emeraude ( histoire presque finit )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Avant de guerroyer :: Qui es-tu? :: Présentations Validées :: Enkidiev-